L’ instabilité chronique peut être liée à une déstructuration du processus postural

par le Dr Mesquida Serge.

Pourquoi l’instabilité est-elle si difficile à guérir ?

L’instabilité est un motif fréquent de consultation. Lorsque l’on est atteint de ce genre de problème, on se retrouve souvent dans une impasse thérapeutique parce qu’il ne s’agit pas dans ce cas de vertiges vrais, il n’y a pas de sensation rotatoire qui fait que l’on a l’impression que le monde bouge. L’impression est plutôt celle d’une sensation d’ébriété alors que l’on n’a pas bu, une impression de tangage sans bateau, une sensation d’être attiré d’un côté soit en marchant, soit à l’arrêt.

Souvent, on se retrouve un peu démuni car la rééducation vestibulaire et les médicaments sont presque sans effet et les symptômes bien présents.

Les yeux, les dents et les cervicales sont impliqués dans le système de maintien d’équilibre

Dans les problèmes d’instabilité, on pense toujours en premier lieu à un dysfonctionnement de l’oreille interne et beaucoup moins au dysfonctionnement des les yeux, les dents et les cervicales.

Mais pour peu que l’on cumule un défaut de vision mal corrigé à cause d’un début de cataracte, de verres de lunettes inadaptées, d’une difficulté à réunir ses yeux (insuffisance de convergence), avec un défaut dentaire à cause d’un appareil mal ajusté, d’une dent manquante et une raideur cervicale en raison d’une arthrose évoluée ou d’une raideur articulaire, alors tous les ingrédients sont réunis pour basculer dans l’instabilité chronique.

Le processus postural est perturbé par un défaut de fonctionnement de la perception

Pris un à un, tous ces défauts ne sont pas significatifs mais cumulés ensembles, ils perturbent le processus postural. L’interprétation du monde devient incertaine, hésitante. Il y a un décalage entre le monde tel qu’il est, tel qu’il peut être perçu et tel que nous nous attendons à le percevoir. C’est cela l’instabilité. Le diagnostic ne se trouve pas dans le défaut de fonctionnement d’un organe comme l’oreille interne en cas de vertige mais dans un défaut de fonctionnement de la perception. Il s’agit là d’une perturbation du processus postural.

Laisser un commentaire